octobre 31, 2021 3 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Le métier de fossoyeur est très peu ou non connu de la plupart des personnes, et on en parle très peu ! Ceux qui y savent quelque chose de ce travail pensent à tort qu’il s’agit pour les pratiquants de ce métier d’avoir à creuser des fosses qui serviront à enterrer les morts.

Dans cet article, nous parlerons bien de ce qu’est ce métier, en vous donnant toutes les informations à savoir au sujet de ce métier très peu connu.

Définition du métier de fossoyeur

Fossoyeur est un métier légalement reconnu, et qui s’exerce dans le cadre des activités des pompes funèbres. C’est généralement une personne qui s’occupe de l’organisation et du bon déroulement de toutes les cérémonies funéraires, dans le respect des dispositions légales. Il est chargé de s’assurer du respect des normes en matière d’enterrement, des décorations funéraires, des plaques mortuaires, des pierres tombales, etc.

Quels sont les responsabilités d’un fossoyeur ?

Les responsabilités d’un fossoyeur sont nombreuses, parmi lesquelles nous pouvons citer :

  • Il veille à ce que la mise en bière se passe normalement ;
  • Il accueille le cortège funéraire à l’entrée du cimetière et les accompagne jusqu’au lieu indiqué pour l’enterrement ;
  • Il accompagne moralement les personnes endeuillées dans toutes les étapes de l’inhumation ;
  • Il supervise le creusage des tombes ;
  • Il s’occupe de la mise en place des cadavres dans les tombes ;
  • Il veille à ce que la descente du cercueil dans la tombe se passe dans de bonnes conditions et sans dommages ;
  • Il s’occupe du verrouillage et déverrouillage des caveaux et cases columbariums ;
  • Il s’occupe de l’exhumation s’il le faut ;
  • Il s’occupe du nettoyage, de la propreté et assure une bonne aisance dans le cimetière ;
  • Il entretien le jardin et les tombes du cimetière ;

Qui peut devenir fossoyeur ?

En théorie, tout le monde peut devenir fossoyeur, et le métier ne requiert aucun diplôme. Vous avez juste besoin de suivre une formation d’environ 20 heures, délivrée par les responsables de la Mairie ou par une société reconnue de pompes funèbres, pour obtenir le niveau 1, niveau qui vous permet déjà d’exercer en tant que fossoyeur.

La formation du fossoyeur en France a été imposée par le décret N° 95-653 du 09 mai 1995 du Code Général des Collectivités Territoriales. Durant cette formation, vous serez éduqués sur les notions d’hygiène et de sécurité dans les cimetières. Vous allez aussi suivre une formation sur la compréhension de la psychologie qui anime le milieu du deuil, éventuellement pour aider les personnes endeuillées à surmonter leurs douleurs.

Pour bien exercer ce métier, vous devez avoir de très bonnes aptitudes physiques, facteurs qui seront de très grande utilité sur le terrain. Il est même recommandé de passer un concours de catégorie C si vous n’avez pas de diplôme, ou de la catégorie B si vous avez le Baccalauréat.

Le fossoyeur doit être capable de travailler en groupe et avoir l’esprit d’équipe et de leadership. Savoir consoler et apporter assistance aux personnes éprouvées par le deuil est l’une de ses aptitudes.

Eventuellement, pour pouvoir creuser des fosses, le fossoyeur doit être en mesure d’utiliser les engins mécaniques comme la pelle ou la tractopelle, bien entendu, en passant par une formation.

En conclusion

Le métier de fossoyeur est un travail noble qui requiert des compétences indéniables. Il faut avoir la capacité de comprendre et consoler les familles endeuillées, et être en mesure de surmonter le chagrin d’une personne frappée par la perte d’un être cher. En plus, il faut pouvoir travailler en groupe, et rendre des comptes à la Mairie ou à l’organisme qui emploi le fossoyeur.

En plus de tout ce dont nous avons déjà mentionné plus haut, le fossoyeur doit pouvoir être en mesure de respecter les corps, et de maintenir le cimetière dans un état de propreté irréprochable.

Mais il faut le mentionner ici, tout le monde n’est pas aussi à l’aise de travailler dans un environnement dans lequel il faut avoir affaire aux cadavres, et vivre au quotidien les douleurs et chagrins des autres. C’est dire qu’avant de penser à exercer ce métier, il faut s’armer des qualités nécessaires dans ce sens. Comprenez combien les fossoyeurs sont respectés !

A voir également : entretien des cimetières écologiques


social proof for website