mars 02, 2022 5 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Même après la mort, nous nous soucions toujours de l’apparence de nos proches, même si leur conscience n’est plus vraiment active. Certaines personnes se soucient tellement de leur apparence qu’elles décrivent même la façon dont elles seront habillées pour leur enterrement.

La question de vêtir un défunt revient constamment chez les personnes qui sont nouvellement confrontées à la gestion des obsèques d’un de leurs proches. En effet, il est important d’habiller nos chers disparus pour plusieurs raisons. Mais ce qui nous intéresse ici est de savoir comment choisir leurs vêtements. Il y a des règles et des codes vestimentaires à adopter pour l’échéance. C’est ce dont nous allons parler dans la suite de cet article.

Quel est l’importance des vêtements funéraires ?

En effet, on a du mal à concevoir pourquoi on accorde autant d’importance à la tenue qu’on devra mettre au défunt le jour des funérailles. De toutes les manières, il est déjà mort, la plus belle tenue n’y changera rien. En général, lorsqu’une personne décède, c’est sa famille et ses plus proches qui sont responsables du choix de ses vêtements funéraires. Certes, la tenue vestimentaire ne ramènera pas à la vie la personne décédée, les vêtements d’une personne décédée peuvent sembler être une chose banale, il ne faut pas y accorder beaucoup d’importance, mais dans la plupart des cultures, c’est assez important de bien habiller nos proches disparus, pas seulement pour leur donner une belle apparence lors des cérémonies funéraires.

Les vêtements funéraires sont devenus si importants que dans certains pays, nous voyons des créateurs qui se distinguent particulièrement dans la création des vêtements pour cadavres, utilisant très souvent des matériaux très résistants qui ne se décomposent pas aussi rapidement.

Il est à noter que tout vêtement funéraire doit être biodégradable !

Les étapes de l’habillement d’un mort.

  • La préparation du corps

La préparation du corps commence par une toilette funéraire effectuée souvent par les pompes funèbres. C’est la première étape, incontournable de tout le processus. Pendant cette ultime toilette, tout le corps du défunt est minutieusement lavé. On ferme dans un premier temps les yeux du défunt, et on les maintient clos, à l’aide de petits bouts de coton.

Les dispositifs médicaux (perfusions, sondes…) sont retirés du corps, s’il y en a. s’il y a des blessures, elles sont recouvertes avec des pansements, ou suturées. Les orifices naturels sont elles aussi bouchées. Le corps et les cheveux du défunt sont soigneusement lavés. Si le décès a eu lieu dans un établissement médical, le personnel soignant se charge généralement lui-même de cette toilette. La famille peut la réaliser si elle en fait la demande. Toutefois, vu la rudesse du moment et l’épreuve morale que cela représente, il est rare que la famille fasse cette demande. En outre, cette toilette peut aussi être réalisée par les professionnelles de la pompe funèbre ou de la maison mortuaire.

Il faut noter l’importance culturelle de ce rite qui doit être accompli dans un profond respect. Une ambiance de calme et de recueillement règne pendant cette toilette et les gestes sont accomplis avec révérence.

Pour les orthodoxes, les Juifs et les musulmans, la toilette mortuaire se fait selon un cérémonial bien précis. De ce fait, elle ne pourra pas être accomplie en l’absence d’un ministre du culte qualifié pour accomplir ou aider à accomplir ce rituel.

La finalité de la toilette mortuaire est de redonner au corps une apparence naturelle. De ce fait, tout stigmate doit être camouflé sur le cadavre. S’il le faut, vous pouvez faire appel à un professionnel qui saura prodiguer les soins nécessaires au défunt.

C’est seulement après cette toilette qu’on pourra parler d’habiller le corps.

  • Habiller le mort

Après avoir pratiqué la toilette mortuaire, on peut s’attaquer l’habillement du corps. Il s’agit ici de rendre le défunt le plus présentable possible. Cette étape est d’autant plus importante, quand il s’agit d’une cérémonie funéraire avec un cercueil ouvert.

C’est à la famille du défunt qu’incombe la responsabilité de choisir la tenue du défunt. Ce choix devra se faire en gardant à l’esprit les préférences du défunt. Le but ici est de laisser une image flatteuse du défunt. Cependant, cette image doit aussi coller parfaitement avec sa personnalité.

Généralement, on choisit une tenue de la garde-robe du défunt. Un costume pour les hommes et une robe ou un chemisier pour les femmes fera très bien l’affaire.

Il n’y a pas vraiment de règle à respecter. Cependant, il est important de veiller à ce que la tenue choisie ne soit pas trop serrée, ceci pour permettre à la personne en charge d’habiller le défunt de pouvoir le faire sans trop d’accrocs.

Pensez tout de même à ne pas enterrer les défunts avec des bijoux de valeurs, ceux-ci faisant partie du patrimoine

Pourquoi vêtir les défunts ?

Comme nous l’avons dit plus haut, il est important de vêtir nos défunts, pour plusieurs raisons :

  • Pour leur rendre un dernier hommage :

Habiller dignement nos disparus est une façon originale pour nous de leur marquer ce respect, et de leur donner un hommage digne de ce que représentait leur présence dans notre vie. Il y a plusieurs manières de rendre hommage à un décédé, pas seulement en leur commandant une belle tombe, une plaque funéraire assez luxueuse, et une cérémonie pompeuse, mais aussi de lui donner ces honneurs dans son habillement.

  • Pour respecter les dernières volontés du défunt :

Certaines personnes décrivent pendant qu’elles sont encore en vie, la manière dont elles seront habillées pour leur enterrement, et choisissent même leurs habits. Il est important dans ce cas de respecter les dernières volontés de la personne.

  • Pour être présentable :

En fait, ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de vie en une personne décédée que son habillement doit être négligé. Les personnes qui viennent à son enterrement doivent le trouver dans un état respectueux, avec une apparence bien soignée.

Dans certaines cultures, la mort marque le début d’une nouvelle vie, et la personne décédée doit arriver dans sa nouvelle vie étant bien habillée, c’est important pour son accueil dans l’autre monde. Si elle a une apparence négligée, ce ne sera certainement pas à son avantage !

Les styles vestimentaires les plus utilisés chez les défunts

  • Homme :

Lorsque la personne décédée est un homme, il est courant (en Europe surtout) de lui mettre des vêtements formels pour son enterrement. Généralement c’est juste un pantalon et une chemise de ville, ou encore un ensemble costume noir.

  • Femme :

Lorsque la personne décédée est une femme, le vêtement choisi est une jolie robe noire en lin, certaines personnes préfèrent également les robes blanches en lin ou en soie.

Il faut aussi savoir que dans certains cas, la famille doit prendre en compte la religion du défunt, et respecter ses croyances et ses convictions religieuses ou spirituelles.

La place de la religion dans l’habillement des défunts

  • Judaïsme :

Dans le Judaïsme par exemple, après avoir purifié le corps, on lui met un linceul en coton ou en lin, avec un style d’habillement propre à la religion (un pantalon fermé aux pieds, avec une chemise et une ceinture confectionnée à partir du tissu lui-même).

  • Islam :

Dans l’Islam, le défunt est enveloppé dans un linceul ouvert aux pieds et à la tête.

  • Hindouisme :

Dans la croyance hindouiste, les vêtements funéraires sont blancs, et ne doivent jamais avoir été portés, symbolisant ainsi la pureté, la paix et le nettoyage de l’âme du défunt, afin qu’il arrive dans l’autre monde totalement purifié.

En conclusion

Le vêtement funéraire est un élément important dans toutes les cultures du monde, il faut savoir simplement tenir compte de plusieurs facteurs qui peuvent influencer le choix du vêtement d’une personne décédée, et nous avons mentionné dans cet article plusieurs de ces éléments.

Si vous avez besoin des conseils d’un professionnel pour mieux choisir les vêtements de votre défunt, il y a sur Internet de nombreux sites qui s’en occupent largement.

voir également: Comment bien rédiger une lettre de condoléance

 


social proof for website