décembre 28, 2021 6 translation missing: fr.blogs.article.read_time

La perte d’un être cher est toujours difficile à supporter, et selon les traditions, les religions et les coutumes, il faut toujours procéder aux cérémonies funéraires, que ce soit pour une inhumation ou une crémation. Dans tous les cas, vous aurez bien besoin d’un cercueil.

Au même titre que tout ce qui accompagne le processus du deuil, le cercueil revêt une importance particulière. Il s’agit du réceptacle qui devra contenir la dépouille mortuaire ou les cendres de la personne décédée. De ce fait, le cercueil devra être non seulement résistant, mais aussi beau à regarder que ce soit au crématorium, dans une chambre funéraire ou pendant l’enterrement. Il ne s’agit donc pas seulement de quatre planches de bois, découpées et assemblés, de manière à pourvoir recueillir le corps du défunt. L’aspect esthétique et symbolique sont aussi très importants et surtout pendant les funérailles.

Cet article est destiné à vous aider à choisir le meilleur cercueil pour honorer la personne décédée, en tenant compte qu’il sera ainsi une marque d’attention et de respect envers le un proche disparu.

C’est quoi le cercueil ?

Pour le dire de la manière la plus simple possible, un cercueil est un coffre dans lequel on place le cadavre de la personne à enterrer ou à incinérer. Le cercueil est obligatoire dans la plupart des pays pour des cérémonies funéraires ou pour un recueillement dans un salon funéraire. La coutume d’ensevelir les corps dans des cercueils ne date pas d’aujourd’hui, cette pratique remonte à plusieurs milliers d’années, avec des rites et rituels qui accompagnent tous les enterrements.

En règle générale, le cercueil est fait avec du bois de 22 millimètres d’épaisseur au minimum. Obligatoirement étanche, elle doit avoir une forme propice pour accueillir un corps humain.

Les matériaux utilisés dans sa conception doivent lui permettre de pouvoir résister à l’humidité dégagée par la terre, vu qu’il sera enterré avec le cadavre.

Tout compte fait, les matériaux intervenant dans sa conception peuvent varier, selon votre budget. Au lieu du bois, il est aussi possible d’utiliser d’autres matériaux.

Des ornements peuvent aussi être ajoutés au dispositif, pour lui donner un peu plus de beauté.

Quels accessoires pour le cercueil ?

Il s’agira particulièrement de la décoration du cercueil, en fonction des croyances du défunt, ou selon les coutumes et traditions religieuses ou ethniques pratiquées dans la région. Voici quelques accessoires très largement utilisés dans la plupart des traditions modernes :

  • Le capiton :

Le capiton est la  partie rembourrée que vous observez toujours dans le cercueil. Généralement de couleur blanche et avec un tissu en soie, il peut aussi être fait sous différents modèles afin de permettre au défunt d’avoir une présentation honorable avant les obsèques

  • Les coussins :

Utilisés pour soutenir la tête du défunt, et donner au cadavre une apparence agréable et une bonne posture dans le cercueil, vous les observerez tout le temps dans un cercueil.

  • Les cache-vis :

Les cache-vis sont utilisés pour décorer la partie extérieure du cercueil. Ils ne sont pas obligatoires et servent tout simplement d’ornement.

  • Le couvercle du cercueil :

Le cercueil doit (obligatoirement en fonction des pays et des religions) être pourvu d’un couvercle, et celui-ci peut ou non être muni d’une plaque d’identité de la personne disparue.

En fonction du type de cérémonie que la famille ou les ayant-droit veulent donner à la personne décédée pour ses honneurs, il est possible d’utiliser de nombreux accessoires, perles ordinaires ou luxueux. Vous pouvez toutefois donner toutes vos consignes aux organisateurs de cérémonies funéraires, certains prestataires donnent vraiment de très bons conseils et accompagnent la famille endeuillée de la plus belle des manières.

Les différents types de cercueil

Par besoin circonstanciel, entendre le mode funéraire choisi. En effet, selon le mode funéraire que vous ayez choisi, vous aurez besoin d’un type spécifique de cercueil. C’est assez logique, on n’aura pas besoin d’un même type de cercueil que celui d’une inhumation pour une crémation.

Pour l’inhumation, le cercueil doit être assez solide pour résister au poids du cadavre et au transport. Il doit aussi être étanche, pour éviter que des fluides corporels ne s’échappent du dispositif. Le cercueil d’inhumation est aussi généralement conçu avec du naturellement résistant à l’humidité, ou traité pour résister à l’humidité.

Le cercueil pour une crémation doit lui être assez fragile, pour être consumé par le feu du four crématoire. Ce type de cercueil est donc généralement conçu avec du carton, ou avec des agglomérats de bois.

De nos jours, les cercueils sont de plus en plus modernisés, fabriqués en bois, et doivent être obligatoirement équipés d’un dispositif d’étanchéité au fond et d’un couvercle, en plus des poignets et d’objets de décoration. Même si les cercueils en bois sont les plus utilisés, il est également possible d’utiliser d’autres matériaux pour confectionner des cercueils modernes.

Depuis quelques années déjà, on observe des cercueils fabriqués en fibres de cellulose recyclée, qu’on appelle encore cercueils en carton, idéaux pour la crémation par exemple, mais aussi utilisés pour une inhumation. L’avantage de ces types de cercueils est qu’ils sont très écologiques, à l’heure où l’on parle de plus en plus de la protection de l’environnement, de la préservation de la flore et de nos forêts.

En ce qui concerne les formes de cercueils, traditionnellement, les formes rectangulaires sont les plus répandues. Mais, on observe de plus en plus des formes variées. On a observé il y a quelques années par exemple au Ghana des cercueils en forme d’avion, d’animaux, de voiture, d’objets d’art, et même de Bible. Que ce soit pour honorer les dernières volontés du défunt, ou encore pour personnaliser au mieux les obsèques, le cercueil sera destiné à placer le corps du disparu pour une éventuelle cérémonie mortuaire.

Avec l’évolution des techniques artisanales, nous avons aujourd’hui un large catalogue de choix, en ce qui concerne la forme des cercueils.

Nous allons parler des formes les plus classiques ; ceux que nous rencontrerons le plus souvent.

  • Le cercueil de type lyonnais.

Le cercueil lyonnais est celle de la liste, qu’on rencontre le moins souvent. Elle est caractérisée par l’existence d’un couvercle en pente continue, qui permet de protéger tout le dispositif.

  • Le cercueil parisien.

Moins onéreux, le cercueil parisien est relativement rependu. Il s’agit d’un cercueil à couvercle plat.

  • Le tombeau.

Il s’agit de la forme traditionnelle du cercueil. Simple d’apparence, il est reconnaissable grâce à son couvercle surélevé.

  • Le cercueil américain.

Il s’agit de cercueils avec des formes relativement complexes. Ils se ferment généralement grâce à des capots qu’on soulève grâce aux charnières avec lesquelles ils sont fixés. L’intérieur du cercueil américain est assez confortable, et rempli de coussin. Le cercueil américain est l’un des modèles les plus chers du marché.

La plaque funéraire pour cercueil

La fixation d’une plaque funéraire sur le cercueil comportant le corps ou la cendre du défunt est obligatoire. Cette disposition est instituée par les textes de loi. La plaque funéraire pour cercueil est généralement fixée à tout le dispositif, au moment où le cercueil devra être scellé définitivement. Cette plaque funéraire comporte toutes les informations relatives à l’identité de la personne inhumée. On pourra donc y voir le nom et prénoms du défunt, ainsi que sa date d’anniversaire et celle de son décès.

Quel est le rôle de la plaque funéraire pour cercueil

Si les autorités compétentes tiennent à ce que ce dispositif soit obligatoirement présent sur tous les cercueils, c’est pour une raison bien précise. En effet, cette petite plaque funéraire permet d’identifier le cercueil et la dépouille qu’il comporte.

Il n’est pas rare que des cercueils se retrouvent en pleine nature. Ceci est généralement dû à de fortes intempéries, ou à des actes de vandalisme. De ce fait, la présence de la plaque funéraire sur le cercueil permet de retrouver la famille du défunt assez facilement, quand ce genre de cas se présente. La présence de cette plaque funéraire représente donc une question de sécurité autant pour la dépouille, que pour sa famille. Il ne s’agit donc pas d’un vulgaire gadget optionnel.

En conclusion

Pour une cérémonie funéraire réussie, le choix du cercueil est un élément primordial, important et fondamental. Il faut le faire avec le plus grand soin possible, bien sûr, en prenant en compte les dernières volontés du défunt, ou le cas échéant, des dispositions de la famille.

Il est vrai que le choix du cercueil dépendra non seulement du budget à allouer à cela, mais également à bien d’autres facteurs comme les croyances du défunt, de sa religion et de ses attachements spirituels. Le type de cercueil à utiliser dépendra aussi comme nous l’avons vu, du type de cérémonie, et le cercueil utilisé pour une inhumation ne sera pas le même que celui utilisé pour une crémation par exemple.


social proof for website